Vous êtes ici : 
Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Grand Nancy dans le club des 15 métropoles

Le Grand Nancy vit aujourd’hui un moment important de son histoire : depuis le 1er juillet 2016, l’agglomération fait en effet partie des 15 métropoles de France ! Obtenue par décret le 22 avril 2016, cette transformation sera officialisée le 8 juillet, lors du premier Conseil métropolitain du Grand Nancy. Ce Conseil permettra l’installation de la nouvelle assemblée, dans laquelle siègera une gouvernance à l’exécutif élargi.

La transformation en Métropole est un atout pour le Grand Nancy, qui dispose ainsi de tous les outils pour le développement de la croissance économique et de l’attractivité de son territoire. Au sein de la nouvelle région Grand Est, la Métropole du Grand Nancy aura vocation à devenir une métropole d’équilibre en complémentarité de l’Eurométropole de Strasbourg, avec l’ambition d’une forte ouverture européenne. 

Cette reconnaissance nationale couronne un processus de plus d’un demi-siècle d’intercommunalité. Créé en 1959, le Grand Nancy exerce déjà toutes les compétences dévolues aux métropoles, telles que le développement économique, et accueille sur son territoire plusieurs fonctions stratégiques de l’État (Rectorat de région, Agence Régionale de Santé de la Région Grand Est, Armée), ainsi que de nombreux services et équipements à vocation métropolitaine (Université de Lorraine, CHRU..). 

Pour le Président du Grand Nancy André ROSSINOT, " La transformation de la Communauté urbaine en Métropole n’est pas une fin en soi, mais une nouvelle étape importante. Nous allons construire tous ensemble un projet métropolitain en favorisant les effervescences intellectuelle, économique et culturelle. Il nous faut fédérer les talents au-delà des périmètres, stimuler l’intelligence collective, être ouvert à l’expérimentation pour que notre Métropole fasse irruption dans la Région Grand Est et dans l’espace transfrontalier européen ".

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter