Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Pour une agglomération ouverte et fluide

Le premier pilier du projet d’agglomération, et l’un des axes forts de la politique de développement durable du Grand Nancy, s’appuie sur la mobilité.
Des solutions alternatives sont développées afin d’offrir un service intermodal efficace, permettant aux citoyens de moins recourir à la voiture particulière.

Aussi, face à un système de transport et déplacement très dense, mais au rendement trop faible, son efficience, en particulier environnementale, devient un objectif prioritaire du projet d’agglomération, avec comme ambition affichée l’accroissement de la fréquentation des transports en commun et le développement des modes doux.
Les actions menées dans ce cadre visent à apporter une réponse à la problématique globale de mobilité, en :

  • exploitant la densité du périmètre de transports urbains,
  • optimisant le coût économique et environnemental,
  • apportant une réponse plus adaptée aux besoins des usagers.


La stratégie de mobilité doit être ainsi croisée et interfacée avec d’autres politiques publiques du Grand Nancy, telles que la mise en oeuvre du Plan Climat Air énergie Territorial, dont l’un des objectifs est de réduire les émissions de gaz à effet de serre des transports, ou le Plan Local d’Urbanisme communautaire, qui actera la structuration du territoire des vingt années à venir.
Il s’agit d’une exigence de performance au service de l’usager.

 

une politique des mobilités engagée

Fiche d’identité

  • Km de TC : 8 millions de km parcourus en 2011
  • Nombre de lignes : 29 lignes + 5 de minibus + 1 de Transport à la Demande (TAD)
  • Voyages/km : 3,3 voyages/km • Nombre de vélos en location (Vélostan’lib, Vélostan’boutic) : 750
  • Nombre de gares : 1 gare et 3 haltes ferroviaires
Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter