Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Pour une agglomération sobre et vertueuse

une politique d’éco-aménagement intégrée

Les principes d’un aménagement durable avaient été définis dans le projet d’agglomération de 2007 et s’articulaient autour de deux axes :

  • l’exigence d’une qualité urbaine et résidentielle au service de tous,
  • la convergence des politiques publiques pour garantir la cohérence territoriale.

Le texte adopté en juillet 2011 conforte ces principes, renforcé par les dispositions législatives ouvertes par la loi dite « Grenelle II ». En effet, celle-ci donne pour objectif aux EPCI dotés de la compétence PLU d’approuver d’ici janvier 2016 un Plan Local d’Urbanisme à l’échelle communautaire.

Ce document stratégique est assorti d’une dimension programmatique et intégrera les volets habitat (PLH) et déplacements (PDU).
Parallèlement, la hiérarchisation des documents d’urbanisme est renforcée par l’affirmation du pouvoir prescriptif du SCOT sur les PLU.

Ainsi, le Grand Nancy dispose aujourd’hui de tous les outils nécessaires à la définition d’un référentiel d’aménagement, outil de production urbaine global, sur le territoire. Ce socle stratégique et programmatique ouvre sur la définition de la ville durable de demain, intégrant l’ensemble des dimensions et composantes urbaines : urbanisation, mixité sociale et fonctionnelle, mobilités, nature dans la Ville, trame verte et bleue.
Ce référentiel d’écoaménagement pose également les fondements d’un dialogue renouvelé, permettant de co-construire notre agglomération avec les communes et les citoyens.

 

Fiche d'identité

  • Nombre de logements construits : 1 013 en 2011 dont 267 logements HLM
  • Nombre de familles ayant bénéficié du dispositif « maisons économiques et écologiques » : 35
  • Nombre de communes, d’EPCI et d’habitants dans le SCOT : 476 communes, 29 EPCI, 573 000 habitants
Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter