Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

La cartographie du bruit

Cartographie du Bruit

Le Grand Nancy dispose de la compétence en matière d’élaboration du Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement conformément à la délibération du 5 novembre 2010 et l’arrêté préfectoral du 30 juin 2011. Il est chargé de la mise en œuvre de la directive européenne de 2002 relative à l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement.

La Carte Stratégique du Bruit telle que demandée par la loi dans ses différentes représentations correspond aux données qui ont été arrêtées par délibération de la Métropole du Grand Nancy et qui doivent être tenues à disposition du public :

 

 

 

- les zones de bruit générées par les 5 sources à prendre en compte (routier, ferroviaire, aérien, industriel et le Tramway) par tranche de 5dB jusqu'à une échelle de représentation du 1/10 000ème.

- les zones de dépassement des seuils réglementaires pour chacune de ces sources de bruit, à une échelle de 1/10 000ème.

- la notice expliquant les conditions d'élaboration de ces cartes.

- les tableaux d'exposition des populations sur les différentes communes du territoire.

 

 

> Accéder à la cartographie en ligne

 

> Conditions d'élaboration des cartes :


Les cartes ont été réalisées par calcul, selon une modélisation utilisant un logiciel spécialisé (Predictor). Des données relatives aux infrastructures, aux trafics et aux caractéristiques du terrain (pentes, localisation des bâtiments, des murs anti-bruit…) ont été intégrées au logiciel. Les données disponibles les plus récentes et les plus complètes ont été utilisées lors de la phase de collecte des données.

Les niveaux d’exposition au bruit sont calculés à 2 mètres en avant des façades des bâtiments et à une hauteur de 4 mètres au dessus du sol. Ces critères sont imposés par la directive européenne.

Les cartes ont été réalisées pour deux indicateurs recommandés au niveau européen : le niveau sonore global Lden (d=day=jour ; e=evening=soirée ; n=night=nuit) et le niveau sonore nocturne Lnight.

Lden = niveau sonore moyen annuel en décibels (dB) pondéré A pour les périodes jour (6h-18h), soirée (18h-22h), nuit (22h-6h), permet une représentation de la gêne percue en affectant aux périodes de soirée et de nuit des facteurs de majoration de 5 dB(A) et 10 dB(A) respectivement. En d’autres termes, l’indice Lden permet de considérer que le bruit est cinq fois plus gênant en soirée que le jour et 10 fois plus gênant la nuit.

Lnight = niveau sonore moyen annuel en décibels (dB) pondéré A sur la période de nuit (22h-6h).

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter