Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Du District urbain de Nancy à la Métropole du Grand Nancy

Historique

 

Fin des années 1950, quinze ans après la guerre, la France connaît un développement sans précédent. Dans l'agglomération comme ailleurs, l'évolution du paysage urbain et social s'accélère. La nécessité de gérer certains services publics au sein d'un périmètre qui dépasse celui des villes centres apparaît rapidement. C'est dans ce contexte que naît le District urbain de Nancy, une des toutes premières intercommunalités de France, le 12 octobre 1959. Il rassemble alors 12 communes autour de deux premières compétences : l'alimentation en eau potable et le traitement des eaux usées, pour lesquelles il se dote d’une administration autonome. Les services du District bénéficient de ressources propres dès 1973 grâce à l'instauration de la fiscalité directe et se dotent d’un nouvel outil en 1975 : l'Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Nancéienne. En 1988, la création d'un nouveau siège social, viaduc Kennedy, au cœur de l'agglomération, marque l'entrée de la collectivité dans une nouvelle ère.

 

Devenu une des structures intercommunales les plus complètes de France, le District se transforme en Communauté urbaine du Grand Nancy en 1996 et rassemble désormais 20 communes.

 

La fin des années 1990 et le début des années 2000 sont marquées par des réalisations majeures : nouvelles infrastructures de voirie, poursuite des aménagements de la Meurthe, création d'une ligne de Tram (2000),  piétonisation de la Place Stanislas (2005), arrivée du TGV en gare de Nancy (2007). Cet essor s'inscrit dans une démarche de développement durable aujourd’hui intégrée à l'ensemble des missions du Grand Nancy.

 

Les années 2000 sont aussi celles de la réflexion prospective avec l'élaboration de son Projet d'agglomération durable ou la création du Sillon Lorrain, 1er pôle métropolitain français créé en 2012, qui rassemble les agglomérations d'Épinal, de Metz, de Nancy et de Thionville autour de la création d'une grande métropole lorraine. Une approche résolument tournée vers l'avenir pour un territoire de 266 000 habitants au destin commun, ouvert sur l'Europe et qui place l'humain au cœur de ses préoccupations.

 

Le Grand Nancy parmi les 15 métropoles de France

 

Depuis 1er juillet 2016, le Grand Nancy a intégré le réseau des métropoles en France. Une reconnaissance nationale et l'aboutissement de plus d'un demi-siècle de pratique intercommunale. Obtenue par décret le 22 avril 2016, la transformation en Métropole est un atout pour le Grand Nancy, qui dispose ainsi de tous les outils pour le développement de la croissance économique et de l’attractivité de son territoire. Au sein de la nouvelle région Grand Est, la Métropole du Grand Nancy a pour vocation de devenir une métropole d'équilibre en complémentarité de l'Eurométropole de Strasbourg, avec l’ambition d’une forte ouverture européenne.

 

Pour le Président du Grand Nancy André Rossinot, "la transformation de la Communauté urbaine en Métropole n'est pas une fin en soi, mais une nouvelle étape importante. Nous allons construire tous ensemble un projet métropolitain en favorisant les effervescences intellectuelle, économique et culturelle. Il nous faut fédérer les talents au-delà des périmètres, stimuler l'intelligence collective, être ouvert à l’expérimentation pour que notre Métropole fasse irruption dans la Région Grand Est et dans l’espace transfrontalier européen".


Signature du Pacte métropolitain d'innovation État-Métropole du Grand Nancy

 

Le Premier Ministre Manuel Valls, le Président de la Métropole du Grand Nancy André Rossinot et le Ministre de l'aménagement du territoire Jean-Michel Baylet ont signé ce vendredi 2 décembre le Pacte métropolitain d'innovation État-Métropole du Grand Nancy.

 

Signé à Lyon le 6 juillet 2016 par le Premier Ministre et les 15 métropoles françaises réunies au sein de France urbaine, le Pacte État-Métropoles décline les engagements destinés à soutenir et conforter les métropoles dans leur développement, leurs démarches innovantes et leur rôle dans l'alliance des territoires. Le Pacte vise à leur donner les moyens de relever les défis auxquels elles sont confrontées, à augmenter leur rayonnement et à en faire de véritables moteurs du développement territorial du pays. Il prévoit quinze Pactes métropolitains d’innovation et une mise en réseau des quinze métropoles.

 

Créative, innovante et entrepreneuriale, la Métropole du Grand Nancy profite d'un écosystème qui diffuse et irrigue au-delà de ses frontières, renforce la compétitivité des entreprises régionales et françaises, et assoit une coopération transfrontalière, européenne et internationale tant académique qu'économique. C'est cet écosystème d'innovation, qu'elle soit technologique, sociale ou sociétale, que la Métropole souhaite conforter par ce Pacte.

 

Le Pacte repose sur deux volets : un engagement pour l'innovation, intitulé "Écosystème d’innovation par l'ingénierie systémique", et un engagement pour le territoire, à savoir la coopération territoriale à l'échelle du Sud-Meurthe-et-Moselle. Pour cela la Métropole du Grand Nancy privilégie un travail de coopération au sein d'un syndicat mixte de SCoT dont elle est membre, sans négliger une action à l’échelle de l'ensemble de la Lorraine du sud, qui correspond à son aire métropolitaine.

 

► Consultez le Pacte métropolitain État-Métropole du Grand Nancy.

 

 

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter