Vous êtes ici : Grands projets >> Les rives de Meurthe
Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Les Rives de Meurthe

Rives de Meurthe

A 5 minutes de la place Stanislas, ce nouveau quartier d’affaire de 300 ha représente une des plus importantes opérations de reconquêtes urbaine. Entamé au milieu des années 1980, le chantier sera bientôt achevé.

Les projets et les chantiers s’enchaînent : programmes immobilier, culturels et technologiques, technopôle universitaire, commerciale et hospitalière, centre d’activité tertiaire… 270 000 millions ont déjà été investis dans le secteur dont 150 millions par le secteur privé.

Situé à proximité de l’hyper-centre de Nancy, de la gare TGV et des liaisons autoroutières, le site des Rives de Meurthe représente une réelle opportunité pour les entreprises. A terme, ce nouveau quartier offrira, dans un cadre paysagé unique 75 000m² de bureaux.

Au coeur du Territoire à enjeux des Rives de Meurthe, le projet de Technopole Renaissance s’appuie sur un partenariat entre le Grand Nancy, la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de Meurthe-et-Moselle et l’Université de Lorraine, en lien avec les acteurs économiques, culturels, universitaires et ceux de l’aménagement de l’agglomération.

Dans l’esprit de la Renaissance, célébrée en 2013, cette initiative vise à fédérer les énergies et les talents, et à tisser des collaborations en réseau à l’échelle du bassin de vie du Grand Nancy, mais aussi à celle du Sillon Lorrain.

A l’automne 2012, la Solorem a investi ses nouveaux locaux. Situé au coeur des anciens abbatoirs, le nouveau siège de la société lorraine d’économie mixte a permis d’expérimenter des nouvelles solutions constructives dans un objectif de sobriété technique et économique.

En janvier 2013, l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Nancéienne investit des bâtiments industriels, réhabilités par Alexandre Chemetoff dans le respect de la mémoire industrielle des lieux.
Egalement rénovée, la Grande Halle deviendra, notamment, un lieu d’expérimentation de la transformation urbaine, en lien avec l’Université de Lorraine et, en particulier, les trois écoles déjà présentes : l’Ecole nationale supérieure d’architecture, l’Ecole nationale supérieure en génie des systèmes industriels (ENSGSI) et l’Ecole européenne d’ingénieurs en génie des matériaux (EEIGM).

 

 

Chiffres clés

Ce nouveau quartier de ville accueille l’École nationale d’architecture de Nancy, 2 écoles d’ingénieurs, l’INSET, le Crous, 1 restaurant universitaire, l’Autre Canal, centre de musiques actuelles de 1200 places, un complexe cinématographique, un bowling, des restaurants, un pôle nautique complet et à terme plus de 3000 logements…, 500 établissements, 5500 emplois

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter