Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Pour une agglomération en mouvement, innovante et créative

La structure économique de l’agglomération nancéienne est principalement assise sur la sphère présentielle, à savoir l’activité économique générée par les populations résidentes, qui assurait en 2008 près de 78 % des emplois salariés.

Pourvoyeuse d’emplois stables, car non délocalisables, l’économie présentielle est à conforter, car elle est, en particulier, favorable aux franges les plus fragiles de la population (services à la personne, commerces, administrations…), et, de ce fait, facteur de cohésion sociale.
Toutefois, elle n’induit pas une dynamique suffisante pour créer des conditions de développement de la croissance économique et de l’attractivité du territoire pour de nouvelles populations.

Il convient donc également de renforcer l’économie de production, pour poser les bases d’une croissance durable. L’économie de la connaissance demeure un  axe prioritaire du projet d’agglomération et doit être accompagnée par une dynamique métropolitaine d’envergure, donnant au Grand Nancy une place de leader dans le Grand Est pour l’accueil des services aux entreprises de haut niveau.

La politique économique que le Grand Nancy entend déployer tiendra compte de la réalité de l’économie locale et des spécificités territoriales. En actionnant les coopérations aux  bonnes échelles et en favorisant la convergence de plusieurs politiques publiques, le Grand Nancy ambitionne ainsi de favoriser le renforcement et la création d’emplois de qualité, pérennes, diversifiés et ouverts au plus grand nombre.

 

Fiche d'identité

  • Nombre d’actifs : 120 000
  • Nombre d’emplois : 140 000
  • Nombre d’entreprises créées en 2011 sur le territoire : 1 903
  • Taux de survie à 3 ans des entreprises créées sur le Grand Nancy : 77 %
  • % emplois dans l’artisanat : 3,9 %
  • % industrie : 7,6 %
  • % tertiaire : 86,7 %
  • % agricole : 0,3 %
  • % construction : 5,4 %
  • Nombre de zones ATP : 8
  • Nombre de ZFU et nombre d’emplois correspondant : 1 ZFU sur 2 territoires pour 5 680 emplois

source aduan

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter