Imprimer cette page Augmenter taille texte Baisser taille du texte

Des classements pour mieux préserver

 

Dans une volonté de protection et de valorisation, la Métropole initie et soutient des démarches de classement des espaces les plus sensibles ou remarquables de son territoire. 

 

 

LE PLATEAU DE MALZÉVILLE

 

Un site naturel remarquable

 

Localisé à la périphérie de l’agglomération nancéienne, sur les communes de Lay-Saint-Christophe, Eulmont, Agincourt, Malzéville, Saint-Max et Dommartemont, le Plateau de Malzéville est classé au titre des Espaces Naturels Sensibles (ENS) et appartient au réseau européen des sites Natura 2000

 

 

• Espaces Naturels Sensibles, un outil de protection départemental

 

Le classement départemental en "Espace Naturel Sensible" a pour objectif la conservation de territoires exceptionnels pour la qualité des paysages, des milieux naturels et semi-naturels, ainsi que  l’ouverture au public, dans un objectif d’éducation à l’environnement et de loisirs. 

 

• Natura 2000, le plus grand réseau européen de sites protégés

 

Cette démarche européenne vise à constituer un réseau de sites identifiés pour la qualité, la rareté ou la fragilité des espèces animales ou végétales et de leurs habitats naturels. Le Plateau de Malzéville appartient à ce réseau depuis 2006, au titre de la directive dite "Habitats". 

 

Sa pelouse calcaire et ses deux habitats boisés d'intérêt européen, ainsi que sa diversité floristique (plus de 150 plantes recensées et huit espèces rares ou protégées en Lorraine) ont fait l'objet d’un document d'objectifs, le DOCOB. Ce document définit les mesures de toutes natures qui peuvent contribuer à la préservation, et s’il y a lieu, à la restauration des habitats du site. 

 

La mise en œuvre du DOCOB est portée par le Grand Nancy, dans un souci de co-construction avec les représentants des services et établissements publics de l'État, des collectivités territoriales, des associations de protection de la nature et autres organisations représentatives des usagers du site. Les premières réalisations ont démarré avec des travaux de réouverture de la pelouse calcaire et la pose de barrières. 

 

Des actions de protection concrètes

 

Pour préserver et valoriser la biodiversité du Plateau de Malzéville, plusieurs types d'actions sont mis en œuvre, comme la fauche et le pâturage de moutons. Pour lutter contre l’invasion des arbustes et arbres trop grands, l'intervention humaine peut aussi être nécessaire.

 

Actualités

 

En complément des abattages de résineux invasifs effectués en 2015, des travaux de débroussaillage et d’arasement des souches ont été réalisés en 2017 et 2018. Sur la zone incendiée du secteur de Lay-Saint-Christophe, des coupes d’arbres calcinés ont été réalisées et deux autres secteurs seront traités en 2018-2019 sur le secteur de Malzéville. 

 

Télécharger le flyer sur les travaux d'entretien

 

Par ailleurs, des coupes sélectives d’arbres pour sécuriser la piste d’envol de l’aérodrome ont été effectuées fin 2017 sous le contrôle de la Métropole et de la Direction Générale de l'Aviation Civile, au-dessus des bois des communes de Dommartemont et d’Eulmont. Ils se poursuivront en 2018 sur le secteur de Malzéville. 

 

Télécharger la lettre d'information sur les travaux de sécurisation de l'aérodrome

 

 

LES ÎLES DU FOULON ET DE L'ENCENSOIR

 

La richesse écologique (flore, oiseaux et reptiles) et l'intérêt pédagogique des îles du Foulon et de l'Encensoir ont conduit à leur classement en Espace Naturel Sensible. Partenaire de la démarche avec la Ville de Tomblaine et l'Agence de l’Eau Rhin-Meuse, la Métropole s'est engagée dans une gestion écologique et durable du site aux côtés du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle. 

Partagez sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter