Covid-19 : la Métropole a fait le choix de ne pas désinfecter les rues et poursuit ses missions essentielles de salubrité publique


S’appuyant sur les avis de la Direction Générale de la Santé (DGS) et de l’Agence Régionale de Santé du Grand Est, la Métropole du Grand Nancy a fait le choix de ne pas désinfecter les rues.

  • En effet, comme l'indique l'ARS : « Compte tenu de la faible persistance du virus sur les surfaces et de l'obligation de confinement, la charge virale dans l’environnement doit être considérée comme négligeable. L'aspersion de javel ou autre désinfectant est inutile tout en étant dangereuse pour l'environnement. »
     
    Depuis le début de l'épidémie, le service Propreté de la Métropole poursuit ses missions. Des actions essentielles sont réalisées tous les jours pour maintenir la salubrité des espaces publics dans les vingt communes (enlèvement des défections canines, entretien des abords des plateformes de conteneurs semi-enterrés...) La protection et la sécurité des 50 agents mobilisés, contre 130 en temps normal, est une priorité absolue. Des mesures barrières ont été mises en place dans l’organisation du service pour réduire les contacts.