Innovation


Comment valoriser les atouts académiques et de recherche, et les faire conjuguer avec la croissance des entreprises ? Voilà tout l’enjeu de la politique d’innovation de la Métropole, qui constitue l’un des ses axes forts de sa stratégie en matière de développement économique.

Démonstration d'un casque de réalité augmentée lors de l'événement Google à Nancy
— Démonstration d'un casque de réalité augmentée lors de l'événement Google à Nancy

Écosystème d’innovation

Technopôle Henri Poincaré
— Technopôle Henri Poincaré

PME, grandes écoles, laboratoires de recherche… La Métropole soutient la structuration de tous les acteurs de l’innovation.

Le Grand Nancy dispose d’un fort potentiel d’innovation composé par une multitude d’acteurs diversifiés qu’il s’agit de mieux structurer et coordonner. C’est l’un des objectifs de la Société d’économie mixte d’innovation et d’animation du Technopôle Henri Poincaré qui sera créée courant 2018.

Entreprises innovantes, laboratoires de recherche académique et publique d’excellence, clusters et réseaux, plateformes technologiques, acteurs de l’accompagnement et du financement des entreprises… L’écosystème d’innovation métropolitain est riche et varié. Renforcer et mieux coordonner l’ensemble de ces acteurs constitue une priorité pour le Grand Nancy. L’objectif est d’apporter une valeur ajoutée aux initiatives, qu’il s’agisse de l’animation et la mise en réseau des compétences, de l’accélération de projets, d’ingénierie collaborative pour l’accompagnement de projets de création et de développement économique ou encore d’ingénierie financière destinée à faciliter l’accès à toute la chaîne de financement.

Cette démarche s’effectue en lien avec la redynamisation du Technopôle Henri Poincaré qui concentre une grande part des forces vives de cet écosystème d’innovation. En partenariat avec l’Université de Lorraine et la Chambre de Commerce et d’Industrie métropolitaine, le Grand Nancy envisage de créer une Société d’économie mixte (SEM) d’innovation et d’animation du Technopôle Henri Poincaré. Son but sera de renforcer les services propices à la création d’entreprises innovantes et au développement de l’innovation.

Animation des secteurs

Campus Artem à Nancy
— Campus Artem à Nancy

Huit filières stratégiques bénéficient de l’accompagnement d’un animateur pour accroître leur performance.

Afin de construire un environnement et un écosystème propices aux initiatives entrepreneuriales, le Grand Nancy a initié une démarche de structuration en clusters de huit filières stratégiques. Un animateur a été désigné pour chacune d’entre elles.

Elles constituent des secteurs d’activité historiques porteurs d’emploi (commerce/logistique, banque/finance/droit, construction, tourisme d’affaires) ou représentent des marchés d’avenir à fort potentiel (matériaux et énergie, économie numérique, économie de la santé, industries culturelles et créatives) : au total, huit filières ont été retenues par le Grand Nancy dans le cadre de sa stratégie de développement économique. Dans une logique d’incitation et de facilitation, la Métropole a identifié pour chacune d’elle un animateur dont la mission consiste à faire émerger un cluster qui fédérera un ensemble d’acteurs et de décideurs. Objectifs : accompagner les moteurs de développement économique du territoire, permettre d’augmenter les opportunités d’affaires et de croissance de ces domaines d’activités, favoriser les partenariats pour renforcer leurs capacités d’innovation. 

La filière commerce/logistique est ainsi animée par la Scalen, la filière banque/finance/droit par l’Association des professionnels de la finance en Lorraine (Aprofin), la filière construction par la Fédération départementale du bâtiment et travaux publics, la filière industries créatives et culturelles par les associations Artem Entreprises et Artem Nancy ou encore la filière tourisme d’affaires par le Société publique locale Grand Nancy Tourisme et Événements.

Dispositif d’expérimentation

En complément des aides économiques ou des aides à l’innovation, le Grand Nancy soutient aussi l’expérimentation.

Le laboratoire d’expérimentation G-Ny Lab créé à l’initiative de la Métropole vise à soutenir la croissance des entreprises innovantes en leur permettant de tester leur produit ou service en « conditions réelles » avant leur mise sur le marché.

La Métropole a créé G-Ny Lab, un laboratoire d’expérimentation destiné aux jeunes entreprises innovantes porteuses de projets dont les enjeux rejoignent ceux de la collectivité (développement durable, cohésion sociale, transformation numérique…). Initié et piloté par le service Grand Nancy Numérique et Innovation, G-Ny Lab répond à une forte demande exprimée par plusieurs acteurs économiques qui souhaitaient pouvoir expérimenter ce nouveau type d’accompagnement. Cet outil vient en complément des différentes aides économiques traditionnelles proposées par le Grand Nancy. Il permet à une entreprise de développer et de mettre au point un produit ou service innovant en « conditions réelles ». Grâce à ce test « grandeur nature », les entreprises peuvent ainsi établir une preuve de leur concept, disposer de retours utilisateurs et de premières références clients, d’adapter leur stratégie et de valider leur modèle économique. Des atouts de poids qui permettent aux entreprises de mettre toutes les chances de leur côté pour réussir la mise sur le marché de leur produit ou service.

Métropole French Tech

Hackathon organisé au Paddock
— Hackathon organisé au Paddock

L’obtention du label French Tech en 2015 confirme le haut potentiel de développement de l’économie du numérique. 

Avec la démarche LORnTECH, le Sillon lorrain figure parmi les treize métropoles de l'Hexagone à être labellisées French Tech. La seule du Grand Est ! L'économie du numérique y représente plus de 2 000 entreprises, startups et porteurs de projet ainsi que 10 000 emplois.

Fruit d’une mobilisation conjointe des collectivités, des entreprises et des clusters à l’échelle du Sillon lorrain, l’obtention du label French Tech constitue une reconnaissance nationale d’un territoire dédié à la réussite des entreprises du numérique. La démarche LORnTECH est portée par quatre collectivités du Sillon lorrain (villes et agglomérations de Thionville, Metz, Nancy et Épinal) ainsi que les villes de Luxembourg et Sarrebruck.

Stimuler l’émergence de projets et la culture entrepreneuriale, accélérer la croissance des startups et des entreprises innovantes, rayonner sur les scènes nationale et internationale grâce à des dispositifs de soutien, d’accompagnement et d’accélération : voilà la dynamique LORnTECH ! Le Sillon lorrain se distingue en particulier sur deux thématiques dont il a intégrés les réseaux French Tech : la FinTech (ingénierie dans le domaine de la finance, de la banque et de l’assurance) ainsi que le loT and Manufacturing (Internet des objets et fabrication). 

Sur le territoire du Grand Nancy, l’épicentre de LORnTECH se situe au Technopôle Renaissance qui accueille le Paddock (550 m² d’hébergement et d’accélération pour les startups), le Lorraine Fab Living Lab ou encore le Mediaparc qui offre 1 000 m² à des entreprises du numérique.

Le saviez-vous ?

Un projet d’implantation d’un lieu emblématique LORnTECH de 2 600 m² est actuellement à l’étude sur ce site.

Il regroupera l’offre de services à destination des startups LORnTECH (hébergement, accélération, FabLab…) et constituera un pôle d’animation de l’écosystème.

Le futur bâtiment totem accueillera les services tels que : coworking, showroom, événements, stimulation et accélération de projets, hébergement de startups…