Soutien aux personnes fragiles


Pendant la durée du confinement et afin d'aider les personnes les plus fragiles face à cette situation exceptionnelle, des mesures sont mises en place dans la Métropole. Les évolutions sont constantes pour répondre au mieux à la situation.

Pour toutes les situations d’urgence sociale, le 115 est à votre écoute par téléphone. Ses équipes ont été renforcées afin de répondre aux nombreuses demandes. L'accueil de jour (rue Saint-Anne à Nancy) est fermé.

L'État, les associations, les collectivités territoriales, la CAF, les établissements et réseaux de santé travaillent à trouver des solutions d'hébergement supplémentaires, à maintenir la continuité de l'aide alimentaire et à offrir des espaces d’écoute et d’entraides.

Aide alimentaire

- La Banque alimentaire poursuit l'approvisionnement des structures associatives.

- Le Secours populaire assure la distribution des colis alimentaires sur ses antennes habituelles, les mardis, mercredis et jeudis de 9h à 11h et de 14 à 16h.

- La Soupe pour les Sans-Abri continue ses distributions sur les différents sites. Pour des mesures de sécurité sanitaire, la distribution place Carnot est supprimée.

- Le Secours catholique propose une permanence téléphonique pour les situations d'urgence, les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h, au 07 57 40 76 65.

- L’association "Si on se parlait" basée à Laxou assure l’aide alimentaire aux Provinces tous les quinze jours ainsi qu’une distribution de panier d’urgence selon les besoins. Contact : 06 87 37 26 32.

- Les cinq centres des Restos du cœur de la Métropole étant fermés, la distribution pour leurs bénéficiaires a été coordonnée par le Grand Nancy en lien avec les Restos du Cœur. L’aide alimentaire se met en place grâce : aux communes qui proposent des salles, des bras pour distribuer ou livrer des colis aux personnes ; aux responsables des Restos du Cœur qui contactent les personnes et les orientent vers des points ci-dessous en fonction de leur domicile ; aux colis constitués de produits secs issus des collectes des Restos (6 kg par personne pour deux semaines).

Contact : les personnes en difficultés ou les partenaires peuvent joindre directement les Restos du Cœur au 03 83 55 50 50 ou par mail à ad54.siege@restosducoeur.org.

Depuis le 14 avril, plusieurs lieux de distribution sont organisés dans la Métropole pour accueillir les personnes sur la base d’un planning prédéfini et ce dans le but d’éviter les rassemblements :

Mercredi 15 avril

Nancy : de 10h à 12h et de 14h à 17h à l’Hôtel de Ville (Place Stanislas)

Vandœuvre-lès-Nancy : de 10h à 12h et 14h à 17h au parc des sports (rue Gembloux)

Maxéville : de 10h à 13h à la salle du Clos des sages, 2 rue Général Leclerc)

Jeudi 16 avril

Malzéville : de 14h à 17h à la salle Odinet

Ludres : de 10h à 12h à la salle de la mairie

Vendredi 17 avril

Nancy : de 10h à 12h et de 14h à 17h à l’Hôtel de Ville (Place Stanislas)

Vandœuvre-lès-Nancy : de 10h à 12h et 14h à 17h au parc des sports (rue Gembloux)

Où trouver une écoute ?

- La Fédération des étudiants de Lorraine (Fédélor) a créé une ligne d'écoute pour les étudiant(e)s qui pourraient se sentir isolés pendant le confinement. Une permanence est réalisée de 10h à 12h et de 14h à 19h au 07 73 45 85 98 / 06 15 12 38 89 (interlocutrices femme) ou au 06 09 84 86 35 (interlocuteur homme).

 

- La Maison Des Adolescents (MDA) continue son activité par téléphone. En fonction des besoins, les appelants seront orientés vers les professionnels de la structure pour des entretiens téléphoniques ou par Skype. Ils pourront être aidés en termes de gestion du stress et de l'anxiété, sachant que le pic de crise anxieuse  se produit généralement environ 10 jours après le début du confinement. Le secrétariat de la MDA fonctionne au 03 83 26 08 90 de 10h à 17h en semaine.

 

- Pour continuer à soutenir les personnes endeuillées et les professionnels en lien avec les familles en souffrance (particulièrement en cette période troublée où les familles ne peuvent accompagner leurs proches et organiser des rituels "d'au revoir" et où l'isolement peut augmenter la douleur), l'association « Le jour d’après » met en place des permanences téléphoniques, du lundi au vendredi de 14h à 18h au 06 24 70 67 80 ou 06 01 75 04 25 ou par mail à lejourdapres.lorraine@gmail.com

 

- Vous vous posez des questions sur l’éducation de votre enfant ou de votre adolescent ? Vous êtes confrontés à des difficultés dans vos relations avec lui ou avec votre conjoint ? « Écoute Parents » assure une permanence téléphonique d’accueil, d’écoute et d’orientation sur toutes les questions relatives à la parentalité (relations familiales, éducation, scolarité, séparation, violences intrafamiliales, deuil…). Ce service gratuit est accessible du mardi au samedi de 10h à 13h au 03 87 69 04 33 (prix d’un appel local). L’échange, confidentiel, est assuré par des psychologues. Vous pouvez également adresser vos questions par mail à ecouteparents@gmail.com.

 

- Pendant la période de confinement,  les services du Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de Meurthe-et-Moselle sont joignables pour toute question sur l’accès aux droits (droit de la famille, droit du travail, procédure civile et pénale) ; la vie relationnelle, familiale, soutien à la parentalité  ; le service emploi et les accompagnements individualisés/violences intrafamiliales. Le CIDFF est aussi le référent, dans le Grand Nancy et jusqu’à la fin du confinement, du dispositif « Amarrage ». Ce dispositif exceptionnel d’écoute, d’appui à la parentalité et de prévention des violences familiales peut être sollicité par tous : professionnels ayant connaissance de situations difficiles, personnes ou familles en difficulté sur le plan parental et éducatif. Contact : par mail à contact@cidff54.fr ou par téléphone au 03 83 35 35 87, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30.

 

Pour toute situation d’urgence, appelez les services de police ou gendarmerie en composant le numéro 17 ou en vous rendant sur la plateforme en ligne.

 

- L’association France Victimes 54 assure une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 au 03 83 90 22 55, et pour les urgences au 06 76 86 37 11 et par mail à contact@francevictimes54.fr. Numéro national gratuit : le 116 006.

 

- M. Iochum, délégué du défenseur des droits dans la Métropole poursuit son activité et reste joignable sur son adresse mail à jean-marie.iochum@defenseurdesdroits.fr. En cas de sollicitation, veuillez mentionner les informations suivantes : noms, prénoms, âges, et adresses des personnes en demande, numéro de téléphone et adresse mail. Il pourra ensuite re-contacter les personnes signalées (sans toutefois les rencontrer).

 

- L’association « Terre à vivre », qui prend en charge les auteurs de violence, a mis en place un dispositif d’accompagnements thérapeutiques des situations de violences auprès de ces auteurs et des professionnels en contact des auteurs. L’association assure des permanences téléphoniques tous les matins du lundi au vendredi au 06 76 26 02 35 ; ou pour les professionnels (travailleurs sociaux) par mail à pi-poi@yahoo.fr ou à elisabeth.perry@wanadoo.fr.

 

- Dans une démarche plus proactive, une plateforme départementale et expérimentale de soutien psychologique « Parentalité / Violence intrafamiliale » assurera dès la semaine prochaine un appel téléphonique spécifique en direction des familles monoparentales et personnes vulnérables signalées par les structures sur tout le département, pour un accompagnement régulier et adapté aux besoins des personnes contacté.

Vos droits

- Les équipes de la Maison de l’Emploi et la Mission Locale du Grand Nancy restent disponibles pendant le confinement et assurent un accueil téléphonique ou par mail, aux heures d’ouverture habituelles.

 

Les entrées en Parcours Contractualisé d'Accompagnement vers l'Emploi et l'Autonomie (PACEA) et en Garantie Jeune sont maintenues avec un assouplissement de la procédure, ainsi que pour les aides au Fonds d’Aide aux Jeunes de la Métropole. Des permanences téléphoniques sont disponibles par secteur :

 

· Secteur Centre (Nancy) : 03 83 22 24 00

· Secteur Sud (Vandœuvre-lès-Nancy, Nancy-Haussonville, Houdemont, Ludres, Fléville-devant-Nancy, Heillecourt, Pays du Sel en Vermois) : 07 50 55 72 07 et 03 83 22 24 00

· Secteur Est (Jarville-la-Malgrange, Laneuveville-devant-Nancy, Art-sur-Meurthe, Tomblaine, Pulnoy, Saulxures-lès-Nancy, Seichamps, Essey-lès-Nancy, Saint Max, Malzéville) : 03 83 53 12 34

· Secteur Ouest et Plateau de Haye (Villers-lès-Nancy, Laxou, Maxéville, Nancy-Plateau de Haye) : 03 83 93 12 04

 

- AD2S (Accès aux Droits Santé Solidarité) a ouvert l’accès à sa banque de ressources à tous les accompagnants sociaux durant la période de la crise sanitaire, afin de leur permettre d’accéder rapidement aux informations essentielles. Les personnes non adhérentes au dispositif peuvent obtenir un code d’accès par mail à l’adresse suivante : clement.maigrot@ad2s.org

 

- La Caisse d'allocations familiales (CAF) maintient les droits pour un paiement des prestations légales aux allocataires et d’alléger les processus de production des justificatifs. Plus d’informations sur le site internet caf.fr (espace « Mon compte » ou par téléphone 08 10 85 54 10 (rendez-vous téléphoniques en allant sur le caf.fr, rubrique « Ma caf »).

 

- L’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) de Meurthe-et-Moselle a mis en place un service gratuit « Point Conseil Budget » (sur le Grand Nancy, Terre de Lorraine (Saintois) et Val de Lorraine).

 

Dans le contexte actuel de confinement et de ralentissement de l’activité économique, les familles peuvent être touchées par une baisse des ressources et/ou un budget déséquilibré.  L’objectif du Point Conseil Budget (PCB) de l’UDAF 54 est de proposer un soutien à toute personne, quels que soient sa situation professionnelle ou son niveau de ressources, dès que les premiers signes de difficulté financière apparaissent. Le soutien consistera en une information sur les dispositifs en place pendant la crise du Covid-19 pour maintenir des ressources suffisantes, chercher des solutions à des difficultés bancaires, orienter vers les organismes compétents.

 

Les conseils et suivi sont personnalisés, confidentiels et gratuits pour les personnes accompagnées par l’UDAF 54, déjà engagée dans l’approche familiale et la défense du consommateur. Plus d’informations ou questions au 03 83 51 87 51 ou par mail à pcb@udaf54.com. Permanence téléphone au 03 83 51 87 51, les mardis et jeudis de 14h à 16h.

 

- Le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle a modifié l’ensemble des activités. Des permanences téléphoniques sont mises en place sur les sites suivants joignables également par téléphone de 9h à 12h et de 14h à 17h :

 

· Maison du Département Grand Nancy : 03 83 67 81 70

· MDS Site Calmette : 03 83 17 03 30

· MDS Site Donzelot : 03 83 27 06 15

· MDS Site Jarville : 03 83 56 84 42

· MDS Site Malzéville : 03 83 29 34 88

· MDS Site Plateau de Haye : 03 83 97 11 44

· MDS Site Vand’Est : 03 83 55 44 31

 

Santé et prévention

- Les personnels de la Plateforme territoriale d’appui du réseau Gérard Cuny (PTA) ont mis en place l’action « Prévention-Conséquences-Confinement ». Si les dispositifs existants (CCAS, médecins traitants, associations, etc.) sont face à des besoins, à des situations, à questions auxquelles ils ne peuvent répondre ou si leurs moyens humains sont limités, le réseau joignable au pouvez joindre au 03 83 45 84 90 ou par mail à docteur@reseaugcuny.fr

 

- Les deux Centres d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction de risques pour Usagers de Drogues (CAARUD) de Nancy (Aides et L’Échange) mutualisent leurs moyens sur le site situé 7 rue Lionnois. Le distributeur de seringues, rue Pierre Fourrier à Nancy, est opérationnel. Il est rechargé chaque jour.

 

- Le CHRU de Nancy, le Centre Psychothérapique de Nancy (CPN), la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique 54 et Vigilans Lorraine ont mis en place une plateforme de soutien médico-psychologique à destination de tou(te)s les soignant(e)s ou professionnel(le)s de santé qui rencontreraient des difficultés. Si vous avez besoin d’aide, appelez le 03 83 85 11 11.

 

- « Si toit lien » reste disponible durant cette situation de confinement pour conseiller tout public sur l'accès aux droits liés à l'habitat (logement décent, relations propriétaire locataire, droits et devoirs, etc.). Ces conseils sont assurés par une permanence téléphonique au 06 62 17 72 79 et 06 58 96 71 76, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Plus d’informations disponibles sur le site internet www.sitoitlien.fr, où vous pouvez notamment retrouver « 10 gestes sains pour son logement ».