Nouveau projet de renouvellement urbain : des investissements supplémentaires et de nouveaux projets sur le territoire du Grand Nancy


Lundi 8 novembre 2021, à Paris, le Comité d’engagement de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) a auditionné le Préfet de Meurthe-et-Moselle Arnaud Cochet, les maires de Nancy, Maxéville, Laxou, Vandœuvre-lès-Nancy et Malzéville – Mathieu Klein, Christophe Choserot, Laurent Garcia, Stéphane Hablot, Bertrand Kling – et des bailleurs sociaux du territoire métropolitain. Il s’agissait pour l’ANRU de rendre sa décision sur les demandes d’évolution de projet formulées par la Métropole du Grand Nancy quant au nouveau programme de renouvellement urbain du territoire conventionné dès mars 2020 avec l’Agence. 

  • Le résultat de ce travail, rendu public ce vendredi 3 décembre, est une excellente nouvelle pour la Métropole : l’aide de l’ANRU et d’Action Logement portera à près de 18,6 millions d’€ de concours financiers supplémentaires d’ici à 2029.

    Sur le Plateau de Haye à Nancy et Maxéville, seront ainsi cofinancés pour les prochaines années la construction d’une nouvelle médiathèque avenue Raymond-Pinchard, la prise en charge de surcoûts de travaux pour la démolition partielle des immeubles du Cèdre Bleu et du Tilleul Argenté, ainsi que la construction d’une centaine de logements privés en accession à la propriété à coût maîtrisé. Ces projets marqueront durablement le Plateau de Haye et le quotidien de ses habitants et constituent, à ce titre, une nouvelle étape de la rénovation de ce quartier entamée ces dernières années. Ce sont des décisions qui s’inscrivent dans la vision défendue par les élus pour le Plateau de Haye : recherche de la mixité sociale grâce à des logements pour toutes les familles, tous les revenus ; attention portée aux transports afin de faciliter les déplacements et de mieux relier le quartier à l’agglomération ; soutien à la culture, clé de l’émancipation et de l’épanouissement ; appui aux commerces pour assurer le dynamisme et l’attractivité ; défense de la nature en ville via un cadre de vie plus vert et plus agréable.

    Le quartier des Provinces à Laxou bénéficiera lui aussi d’investissements conséquents. Le grand projet de création d’un pôle enfance avec nouveau groupe scolaire (avenue de l’Europe) bénéficiera d’une augmentation sensible de son budget de construction (notamment, le nombre de classes passera de 11 à 14), de salles plus grandes et d’un haut niveau d’exigence environnementale (toiture végétalisée, soutien à la biodiversité, espaces verts, etc.). La démolition et la réhabilitation partielles de l’immeuble Argonne ainsi que la démolition de l’immeuble Alsace signifieront une diversité sociale renforcée et un cadre de vie plus agréable. Avec la construction d’une maison de santé au centre du quartier, avenue de l’Europe, c’est aussi un accès aux soins qui sera facilité pour les Laxoviennes et Laxoviens.   

    Sur le quartier d’Haussonville-les Nations à Vandœuvre-lès-Nancy, l’ambitieux projet de rénovation urbaine engagé depuis plusieurs mois va connaître des évolutions fortes. En ce qui concerne l’habitat, 183 logements supplémentaires seront démolis avec les immeubles Serins, 3-5 Jonquilles-Marken et 1-Marken. D’autres transformations ont également été actées : transformation de l’école maternelle Pompey en groupe scolaire, avec la construction d’une nouvelle école élémentaire ouverte sur son environnement et proposant des lieux d’accueil aux acteurs et publics de la réussite éducative et de l’accompagnement à la parentalité. Des aménagements complémentaires des secteurs Jonquilles, Serins - Hulottes et de la place de Londres sont également programmés. A Vandœuvre-lès-Nancy, c’est une action résolument en faveur de la mixité sociale et d’une ville accueillante qui est soutenue. 

    Le fruit de l’engagement mené par la Métropole du Grand Nancy en lien avec l’ANRU, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle, Action Logement, les bailleurs sociaux – OMh du Grand Nancy, Batigère Grand Est, Meurthe-et-Moselle Habitat - et les communes impliquées constitue une grande satisfaction.  

    Pour rappel

    Depuis 2004, le Grand Nancy mène l’un des plus ambitieux projets de rénovation urbaine de France. L’objectif est de transformer durablement le visage de plusieurs quartiers de l’agglomération, les ouvrir sur la ville et les rendre plus agréables à vivre au quotidien.

    À la croisée des grandes politiques publiques et des démarches de territoire, 366 opérations de transformation durable ont été engagées sur les sept sites concernés : le Plateau de Haye à Laxou, Maxéville, Nancy ; Les Nations à Vandœuvre-lès-Nancy ; Californie à Jarville-la-Malgrange ; Cœur de Ville à Tomblaine ; Saint-Michel/Jéricho à Malzéville et Saint-Max ; Haussonville à Nancy ; Mouzimpré à Essey-lès-Nancy. 

    Cette démarche se poursuit avec le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (2014-2029) porté par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Le Plateau de Haye à Nancy et Maxéville, ainsi que les Provinces à Laxou, ont été retenus parmi les 200 quartiers d’intérêt national. Les Nations à Vandœuvre-lès-Nancy / Haussonville à Nancy ont été retenus au titre des quartiers d’intérêt régional présélectionnés par l’ANRU.