Nancy Thermal


Bien-être, forme, détente et santé, tels sont les maîtres mots du projet Nancy Thermal. À la clé ? Un pôle aquatique modernisé en cœur de métropole, qui ouvrira ses portes à l’horizon 2023.

Nancy Thermal
— Nancy Thermal

Un établissement unique en France

Copyright : Anne Démians / Chabanne + Partenaires
— Copyright : Anne Démians / Chabanne + Partenaires

Au cœur de la région Grand Est et de l’espace européen, le Grand Nancy a toujours su puiser dans son histoire en faveur du développement du territoire, conjuguant créativité et innovation.

Aujourd’hui, le rêve de Louis Lanternier, qui, en 1913, souhaitait faire de Nancy une grande ville thermale, devient réalité.

Avec l'ouverture en 2023 d'un établissement de soin à la pointe, le territoire affiche son ambition de renouer avec son passé thermal du début du XXe siècle et de se tourner résolument vers l'avenir.

En 2023, Nancy aura le plaisir d'inaugurer le seul établissement aquatique et thermal en France situé en cœur de ville. Accolé au Parc Sainte-Marie, véritable écrin de verdure, à deux pas du musée de l’École de Nancy et du campus Artem, l'établissement proposera une offre variée, à destination de tous, dans un environnement exceptionnel. Le projet architectural du site prendra soin de l’œuvre de Louis Lanternier et cherchera, non pas à dupliquer le bâtiment historique, mais à l’achever avec audace et respect du patrimoine existant.

Il sera ainsi possible d’y exercer une grande diversité d’activités et de bénéficier d’une large gamme de prestations : thermales, sportives, ludiques, de bien-être et de santé. Tous pourront profiter des bienfaits de l'eau de Nancy Thermal.

Découvrir le futur site en vidéo

Les bienfaits de l'eau thermale pour tous

Copyright : Anne Démians / Chabanne + Partenaires
— Copyright : Anne Démians / Chabanne + Partenaires

Nancy Thermal s’articulera autour de trois espaces :

- Le centre Thermal qui comprendra également les secteurs ThermaSport et ThermaSanté.

L’espace Bien-être autour de la piscine ronde actuelle, entièrement rénovée.

- Le complexe aqua-ludique et sportif, qui comprendra l’actuelle piscine olympique couverte et qui proposera une offre de plein air moderne et adaptée à tous.

Un parc thermal ouvert à tous bordera la façade historique du site, la mettant ainsi en valeur, et reliera le Parc Sainte Marie à la rue du Sergent Blandan. Nancy Thermal comportera également une résidence hôtelière à l’intérieur du site, un restaurant, une boutique et une garderie.

De nouveaux espaces de stationnement seront créés également pour accueillir les usagers du site et répondre aux besoins des habitants du quartier.

Les acteurs du projet

Grand Nancy Thermal Développement assure la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation de Nancy Thermal. Grand Nancy Thermal Développement est délégataire de service public pour le compte de la Métropole du Grand Nancy, propriétaire de l’équipement.

Autorité concédante et propriétaire de l'équipement : Métropole du Grand Nancy

Exploitant : Compagnie Européenne des Bains / Valvital

Architectes : Architectures Anne Démians et Agence Chabanne

Constructeur : Bouygues Bâtiment Nord-Est

Investisseur : Omnes Capital

Avec le soutien financier de la Région Grand Est

Nancy Thermal : quelle incidence environnementale ?

Toute nouvelle activité peut induire des effets, positifs ou négatifs, sur l’environnement. Nancy Thermal, projet de complexe aqua-ludique, de centre thermal et de bien-être, conçu sur le périmètre d'un centre aquatique existant, est peu susceptible de dégrader son environnement. Néanmoins, Grand Nancy Thermal Développement (société ayant la charge de concevoir, réaliser, financer et exploiter le futur site) avec la société Valvital a particulièrement veillé aux incidences environnementales que pourrait avoir le projet.

Pour valider ou amender les options retenues, un travail étroit a été mené par Grand Nancy Thermal Développement et les services de la Métropole du Grand Nancy avec les services compétents de l’État (l’Architecte Bâtiment de France, l’Agence Régionale de Santé, La Direction Régionale des Affaires Culturelles, le Service départemental d'incendie et de secours, la Direction de la sûreté publique, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement…).

Une concertation sur l'incidence environnementale a été menée du 15 février au 7 mars 2019. Cette étape n'était pas obligatoire mais a permis d’informer et d'interroger le grand public sur les enjeux environnementaux.