Plan Métropolitain des Mobilités


Le Grand Nancy compte un million de déplacements quotidiens, et à l'heure de l'évolution des usages, et de la transition écologique, il est indispensable de transformer le plan des mobilités afin de répondre aux attentes et aux besoins des habitants de la Métropole et du bassin de vie. Le 25 novembre 2021, un cap est franchi : le Plan Métropolitain des Mobilités (P2M), adopté en Conseil métropolitain fixe la stratégie du plan de déplacement à l'horizon 2035 et les actions à engager dès à présent.

Un nouvel horizon pour les mobilités

Pour répondre aux attentes des usagers, les solutions de mobilités seront multiples et complémentaires. Objectif : se déplacer de façon plus simple et en toute sécurité. Pour cela, l’ensemble des solutions de mobilités, adaptées à tous les modes de déplacement seront développées : les transports en commun, le vélo, la marche… Tout en rééquilibrant la place de la voiture en ville.

Un plan sur 15 ans pour des mobilités transformées en profondeur

Ce plan de déplacement, global et ambitieux, écologique et réaliste, nécessite un déploiement progressif sur 15 ans afin notamment de minimiser l’impact des travaux. Des actions à court et moyen termes se concrétiseront dès 2024 et ce, jusqu’en 2026, d’autres nécessiteront un temps d’étude plus long pour une mise en œuvre à l’horizon 2035.

4 objectifs

  • Offrir des solutions de mobilité multiples et complémentaires, adaptées à tous, en facilitant le passage de l’une à l’autre ;
  • Favoriser un meilleur partage de l’espace public avec plus de place pour les piétons et les cyclistes ;
  • Permettre aux habitants des territoires voisins d’accéder plus facilement à la Métropole ;
  • Retrouver le plaisir de vivre la ville et de s’y déplacer en toute sécurité.

Pour savoir à quoi ressembleront nos mobilités dans le Grand Nancy demain, téléchargez le document de synthèse ci-dessous 

Vidéo : interview de Mathieu KLEIN « Un nouvel horizon pour les mobilités »


Un nouveau réseau de transports en commun plus performant

Dès 2024, le nouveau réseau de transports en commun s’appuiera sur 5 lignes structurantes : une ligne 1 en trolleybus 100 % électrique remplaçant le TVR actuel, et des lignes 2 à 5 en BHNS (Bus à Haut Niveau de Service). En complémentarité de ces lignes, d'autres services irrigueront le territoire pour permettre à tous les habitants de trouver une solution adaptée à leur besoin. Des travaux d’aménagement s’échelonneront jusqu’en 2026 pour permettre une plus grande rapidité des véhicules et un gain de temps pour l’usager.

Schéma de principe des 5 lignes structurantes de transports en commun en 2024 et en 2026

2024

2026

D'ici 2035, le choix définitif du matériel roulant de la ligne 1 devra être opéré. Deux options sont à l'étude, toutes deux compatibles avec le nouveau réseau mis en œuvre en 2024 : l’une avec un tram-train, l’autre tout en BHNS.

Schéma de principe des 2 options pour le réseau de transports en commun en 2035

2035-option 1

2035 - option 1 avec des BHNS

2035-option 2

2035 - option 2 avec un tram-train

Vers un territoire 100% cyclable

A l'horizon 2035, tout déplacement dans la Métropole pourra être réalisé à vélo. En effet, en 2026, pas moins de 200 kilomètres de voies cyclables sécurisées seront aménagées. A l'horizon 2035, le schéma directeur cyclable permettra de passer des 135 kilomètres d’aménagements sécurisés existants à 248 kilomètres au total.

Aujourd'hui

2026

2035

Des cheminements piétons apaisés

Pour donner envie de vivre la ville autrement, certaines communes s’engagent vers des actions concrètes en faveur de la place du piéton (Nancy, Jarville-la-Malgrange, Essey-lès-Nancy…). Durant les Assises de la mobilité, 9 lieux ont été identifiés sur le territoire pour débuter, à titre expérimental, la transformation et l’apaisement des espaces publics. Aujourd'hui, ces sites donnent une place dominante à la voiture ; demain, l'objectif est d'en faire des lieux apaisés et agréables pour le piéton :

- 4 sites identifiés à Nancy : rue Mon Désert, porte Sainte-Catherine, place Painlevé, place Saint-Epvre,

- Viaduc Louis Marin à Malzéville, Saint-Max et Nancy,

- rue de la république à Jarville-la-Malgrange,

- centre-ville de Malzéville,

- place Barrois à Saint-Max,

- secteur mairie d’Essey-lès-Nancy.

Une juste place de la voiture

L’objectif n’est pas de chasser la voiture du centre-ville, mais bien de rééquilibrer la place de chaque mode de déplacement. Parce que la voiture individuelle ne peut plus être le mode de transport dominant :

• le réseau routier favorisera le contournement du cœur de ville ;
• les parkings-relais à l’extérieur de la Métropole, en lien avec les intercommunalités voisines, seront priorisés ;
• 3 nouveaux parkings-relais seront créés dans le Grand Nancy (400 places s’ajoutant aux 1 000 places existantes), connectés aux transports en commun et aux axes vélos ;
• le stationnement de surface en ville sera limité ;
• l’offre tarifaire dans les parkings en ouvrage sera adaptée.

12 mois de concertation et de travail collectif

En quelques mois, de nombreux rendez-vous ont permis de partager sur les réseaux existants, tout autant que sur ceux à venir, que ce soit pour les transports en commun, la circulation automobile et les mobilités actives. Des temps d’échanges multiples, intervenus également avec les territoires voisins pour de meilleures connexions au sein du bassin de vie. Élus, partenaires, usagers, associations, grand public mais aussi membres du Conseil de développement durable, ont pu s’exprimer à l’occasion d’ateliers, de journées de terrain ou lors des temps forts des assises de la mobilité.

Vous retrouverez ci-dessous un document synthétisant ces échanges.

Consulter le bilan de la concertation P2M

Le dialogue va se poursuivre dans la mise en œuvre concrète du P2M. Objectif : continuer à fabriquer ensemble des réponses de mobilités en phase avec les grands enjeux de santé publique, de justice sociale et de transition écologique.

Les dates à retenir

▬ 11 février 2021
Approbation des objectifs du Plan Métropolitain des Mobilités ( Lire le communiqué de présentation du devenir de la ligne 1 )

▬ 1er semestre 2021
Études de faisabilité

▬ Printemps/été 2021
Concertation sur le P2M

▬ 28-29 mai 2021
Temps de rencontre sur l'espace public

▬ 3 juillet 2021
Point d'étape grand public sur la concertation 

▬ 25 Novembre 2021
Adoption du nouveau plan des mobilités par le Conseil métropolitain

Fin 2021-2026
Mise en œuvre du Plan Métropolitain des Mobilités


Le travail continue, la réflexion à horizon 2035 se poursuit et d'autres temps d'échange vous seront proposés.