Les plantes en droit de la santé

Les plantes en droit de la santé

Conférence - Rencontre

Mercredi 19 juin - 15h00

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

Gratuit - sans réservation

Adultes, Adolescents

Ajouter à mes favoris

Ajouter à mon agenda

Les plantes en droit de la santé

Conférence - Rencontre

Les plantes en droit de la santé - Crédits photo : Jardins botaniques du Grand Nancy et de l'Université de Lorraine

© Jardins botaniques du Grand Nancy et de l'Université de Lorraine

Mercredi 19 juin - 15h00

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

Gratuit - sans réservation

Adultes, Adolescents

Les plantes qui soignent, les plantes qui tuent ; entre remède et poison 
Depuis la nuit des temps l’être humain utilise les plantes qui l’entourent pour se nourrir, se vêtir, fabriquer des outils ou faire du feu. L’observation et l’expérience ont permis de repérer que certaines plantes avaient des effets sur le corps humain et la santé. Dès lors, des végétaux ont été utilisés soit par voie orale (alimentation, boisson, tisanes, infusions, poudres etc.) soit par voie externe (frictions, fumigation, inhalations, cataplasmes, massages etc.). L’antiquité égyptienne, grecque ou romaine connaît de nombreux traités décrivant des plantes « médicinales ». Le terme « phytothérapie » (du grec phytos, « plante », et therapein, « soigner », est introduit dans la première moitié du XXe siècle par le médecin français Henri Leclerc.
 
Sur le plan juridique, il apparaît très tôt que le maniement des plantes peut être selon les cas bénéfique ou toxique d’où l’émergence d’une législation sanitaire réservant le monopole de la vente des remèdes aux pharmaciens. Cette conférence abordera le cadre juridique applicable aux usages des principes actifs contenus dans les plantes à l’heure où beaucoup pensent qu’un produit à base de plante est forcément sain et sans risque, il sera démontré que si la plante peut soigner, elle peut tout aussi bien tuer. C'est pourquoi nous verrons la plante qui soigne soit du fait d'une croyance  soit du fait de la science avant d'étudier la plante qui tue soit lentement (la drogue) soit rapidement (le poison).
Conférence de Monsieur Bruno Py, Professeur de droit privé et sciences criminelles, Université de Lorraine-IFG

Date

Mercredi 19 juin

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lieu

Jardin botanique Jean-Marie Pelt

100 rue du jardin botanique

54600 Villers-lès-Nancy

Voir la fiche du lieu