Découvrir la Métropole


Depuis 1er juillet 2016, le Grand Nancy a intégré le réseau des métropoles en France. Une reconnaissance nationale et l'aboutissement de plus d'un demi-siècle de pratique intercommunale.

Vue de l'agglomération depuis la tour Thiers
— Vue de l'agglomération depuis la tour Thiers

Historique

Fin des années 1950, 15 ans après la guerre, la France connaît un développement sans précédent. Dans l'agglomération comme ailleurs, l'évolution du paysage urbain et social s'accélère. La nécessité de gérer certains services publics au sein d'un périmètre qui dépasse celui des villes centres apparaît rapidement. C'est dans ce contexte que naît le District urbain de Nancy, une des toutes premières intercommunalités de France, le 12 octobre 1959. Il rassemble alors 12 communes autour de deux premières compétences : l'alimentation en eau potable et le traitement des eaux usées, pour lesquelles il se dote d’une administration autonome. Les services du District bénéficient de ressources propres dès 1973 grâce à l'instauration de la fiscalité directe et se dotent d’un nouvel outil en 1975 : l'Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Nancéienne. En 1988, la création d'un nouveau siège social, viaduc Kennedy, au cœur de l'agglomération, marque l'entrée de la collectivité dans une nouvelle ère.

Devenu une des structures intercommunales les plus complètes de France, le District se transforme en Communauté urbaine du Grand Nancy en 1996 et rassemble désormais 20 communes.

La fin des années 1990 et le début des années 2000 sont marqués par des réalisations majeures : nouvelles infrastructures de voirie, poursuite des aménagements de la Meurthe, création d'une ligne de tram (2000), piétonisation de la Place Stanislas (2005), arrivée du TGV en gare de Nancy (2007). Cet essor s'inscrit dans une démarche de développement durable aujourd’hui intégrée à l'ensemble des missions du Grand Nancy.

Les années 2000 sont aussi celles de la réflexion prospective avec l'élaboration de son Projet d'agglomération durable ou la création du Sillon Lorrain, 1er pôle métropolitain français créé en 2012, qui rassemble les agglomérations d'Épinal, de Metz, de Nancy et de Thionville autour de la création d'une grande métropole lorraine. Une approche résolument tournée vers l'avenir pour un territoire de 254 074 habitants au destin commun, ouvert sur l'Europe et qui place l'humain au cœur de ses préoccupations.

Depuis 1er juillet 2016, le Grand Nancy a intégré le réseau des métropoles en France. Une reconnaissance nationale et l'aboutissement de plus d'un demi-siècle de pratique intercommunale. Obtenue par décret le 22 avril 2016, la transformation en Métropole est un atout pour le Grand Nancy, qui dispose ainsi de tous les outils pour le développement de la croissance économique et de l’attractivité de son territoire. 

Pour le Président du Grand Nancy André Rossinot, "la transformation de la Communauté urbaine en Métropole n'est pas une fin en soi, mais une nouvelle étape importante. Nous allons construire tous ensemble un projet métropolitain en favorisant les effervescences intellectuelle, économique et culturelle. Il nous faut fédérer les talents au-delà des périmètres, stimuler l'intelligence collective, être ouvert à l’expérimentation pour que notre Métropole fasse irruption dans la Région Grand Est et dans l’espace transfrontalier européen".

Visiter la Métropole

Entrée de la gare de Nancy depuis la place Thiers
— Entrée de la gare de Nancy depuis la place Thiers

Et si vous découvriez la Métropole du Grand Nancy ?

Fort d’une aire urbaine de quelque 500 000 habitants, notre métropole est située à 1h30 de Paris par le TGV et au cœur de l’espace transfrontalier européen. L’ADN de notre territoire c’est, avant tout, sa vie universitaire, avec 48 000 étudiants, soit un habitant sur six. Nos laboratoires de recherche sont réputés dans le monde entier, à l’instar de l’Institut Jean Lamour, l’un des laboratoires européens les plus influents en science de l’ingénierie des matériaux. Dans le même esprit, un technopôle scientifique et médical mobilise 300 établissements, 2 000 enseignants-chercheurs et de grands instituts nationaux de recherche.

Sur le plan économique, la Métropole développe une culture de services à haute valeur ajoutée, avec 23 000 entreprises, dont de grands groupes internationaux, tels que Saint Gobain, Novasep, Fives Nordon ou Welcoop. Fer de lance de la révolution numérique, le Grand Nancy est la seule métropole labellisée French Tech du Grand Est, grâce à une démarche LORnTECH, rassemblant les villes et agglomérations du Sillon lorrain (Épinal, Nancy, Metz et Thionville).

Métropole créative et culturelle, le Grand Nancy dispose des atouts architecturaux majeurs, dont un ensemble XVIIIe classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO (Places Stanislas, d’Alliance, de la Carrière). Avec l’Opéra national de Lorraine, le Centre chorégraphique national  - Ballet de Lorraine ou encore le Théâtre de la Manufacture ou encore les six musées du territoire, ce sont chaque année des centaines de spectacles et d’expositions qui permettent au public et aux artistes de se rencontrer. De nombreuses manifestations qui marquent l’identité culturelle du territoire par leur ancrage et leur rayonnement : Le Livre sur la place, Nancy Jazz Pulsations ou les Festivités de la Saint-Nicolas.
 
Alors venez découvrir une Métropole agréable qui sait cultiver la convivialité, le bien être et la santé, avec notamment Grand Nancy Thermal prévu à l’horizon 2022 !

Les 20 communes

Art-sur-Meurthe

À l’est de l’agglomération, Art-sur-Meurthe accueille 1 585 habitants. Petite commune à taille humaine, elle est cependant, en superficie, la quatrième commune la plus étendue du territoire avec 11 km².

En savoir plus

Dommartemont

Au nord de l'agglomération, en lisière du Plateau de Malzéville, classé site Natura 2000, Dommartemont offre un cadre de vie agréable à ses 652 habitants. À 290 mètres d'altitude, la commune est également célèbre pour son vignoble crée en 2003, avec 1 100 pieds d'auxerrois plantés sur 1 300 m2. 

En savoir plus

Essey-lès-Nancy

À l’est de l'agglomération, Essey-lès-Nancy recense 8 856 habitants. Au sein du territoire à enjeux Plaine Rives Droite, la commune a bénéficié d'un programme de rénovation urbaine, qui s'est achevé en mai 2010 avec l'inauguration du quartier Mouzimpré.

En savoir plus

Fléville-devant-Nancy

Au sud de l’agglomération, Fléville-devant-Nancy recense 2 355 habitants. Principalement connue pour son château de style Renaissance, la commune participe à l'activité économique avec le Dynapôle et la zone de Frocourt.

En savoir plus

Heillecourt

La commune d'Heillecourt compte 5 756 habitants. Située au sud de l’agglomération, elle possède un bel espace, en partie arboré, de 35 HA, qui représente 10 % du territoire communal.

En savoir plus

Houdemont

Au cœur des coteaux verts au sud de l’agglomération, la commune de Houdemont veille sur 2 299 habitants et leur offre un cadre de vie agréable.

En savoir plus

Jarville-la-Malgrange

Avec ses 9 595 habitants, la commune de Jarville-la-Malgrange, installée au sud de l'agglomération, entretient la proximité avec ses habitants. Elle bénéficie d'un programme de rénovation urbain à Californie.

En savoir plus

Laneuveville-devant-Nancy

6 341 habitants vivent à Laneuveville-devant-Nancy, sur le territoire de laquelle s'étend le Domaine de Montaigu.

En savoir plus

Laxou

À l’ouest de l’agglomération, Laxou est une commune dont le large territoire se situe en lisière de la Forêt de Haye. Elle compte 14 795 habitants et bénéficie de l'important programme de rénovation urbaine du Plateau de Haye.

En savoir plus

Ludres

Avec ses 6 577 habitants, la commune de Ludres, au sud de l'agglomération, est connue pour son Dynapôle, qui compte 374 entreprises. Après le secteur du Haut-des-Ronces, un nouveau secteur (Bedon) sera bientôt aménagé pour accueillir de l'emploi.

En savoir plus

Malzéville

Au nord du Grand Nancy, Malzéville est forte de 8 226 habitants et d’un patrimoine culturel remarquable avec notamment la Douëra ou encore la Cure d’Air Trianon.

En savoir plus

Maxéville

Au bord de la Meurthe, Maxéville recense 10 074 habitants. Elle fait partie des communes bénéficiant du projet de rénovation urbaine dans les quartiers du Champ-le-Bœuf, des Aulnes et des anciennes casernes Solvay.

En savoir plus

Nancy

Première commune de Meurthe-et-Moselle et du Grand Nancy avec 106 860 habitants, Nancy constitue le cœur de l'agglomération.

En savoir plus

Pulnoy

Au nord-est de l’agglomération, Pulnoy réunit 4 488 habitants. Cette commune accueille le golf du Grand-Nancy Pulnoy sur une large partie de son territoire.

En savoir plus

Saint-Max

Située en bordure des Rives de Meurthe, la commune de Saint-Max compte environ 9 892 habitants.

En savoir plus

Saulxures-lès-Nancy

Aux portes de l’agglomération, Saulxures-lès-Nancy réunit 4 186 habitants. Le Parc des Étangs, le château, trois fermes en activité et un important réservoir foncier font partie des atouts de la commune.

En savoir plus

Seichamps

À l’entrée est de l’agglomération, Seichamps est un véritable trait d’union entre la ville et la campagne pour ses 4 919 habitants.

En savoir plus

Tomblaine

Bordant les Rives de Meurthe, la commune de Tomblaine veille sur 8 494 habitants et abrite notamment l'aéropole Grand Nancy Tomblaine. Elle bénéficie également du programme de rénovation urbaine Cœur de ville.

En savoir plus

Vandœuvre-lès-Nancy

Deuxième ville de Meurthe-et-Moselle et du Grand Nancy avec 30 100 habitants, Vandœuvre-lès-Nancy poursuit son important programme de rénovation urbaine.

En savoir plus

Villers-lès-Nancy

À l’ouest de l’agglomération, Villers-lès-Nancy abrite plus de 14 625 habitants et un important patrimoine vert et architectural, avec notamment le Parc de Brabois et le Jardin botanique Jean-Marie Pelt.

En savoir plus

24h dans le Grand Nancy