Recherche


Le Grand Nancy accueille plus de 3 000 enseignants-chercheurs et de 1 800 doctorants, répartis au sein des 60 laboratoiresde recherche portés par l’université, les grandes écoles et les établissements publics scientifiques et techniques présents sur le territoire. L’engagement de la Métropole aux côtés de l’Université et des acteurs de la recherche a permis de structurer des pôles d’excellence et de construire des laboratoires de renommée internationale contribuant à l’attractivité du territoire.


Sur le territoire métropolitain, les organismes nationaux clés de la recherche sont présents tels que le CNRS Délégation Centre Est, l’INSERM, l’INRIA, l’INRAe et l’Institut de Cancérologie de Lorraine. L’excellence de la recherche scientifique s’illustre notamment à travers des équipements uniques au monde : le Tube Daum pour la recherche sur les nanomatériaux à l’Institut Jean Lamour ou encore l’ANRT Atelier National de Recherche Typographique à l’École Nationale Supérieure d’Art et de Design de Nancy. Les laboratoires tels que GeoRessources, le LORIA, le LEMTA, le LRGP, l’ATILF et de nombreux autres, concourent au dynamisme de la recherche en Lorraine et au rayonnement international de cette dernière.

Parmi les multiples acteurs de l’ESRI, se distinguent deux poumons économiques majeurs et respectivement les 1er et 2nd employeurs de Lorraine : le Centre HospitaloUniversitaire de Nancy (CHRU) bénéficiant d’une reconnaissance nationale et internationale pour la qualité de ses travaux en recherche clinique, l’expertise de ses équipes hospitalo-universitaires et ses plateaux médico-techniques performants et l’Université de Lorraine basée sur deux sites et dont la présidence est située en cœur de ville à Nancy.

La Métropole du Grand Nancy soutient les projets de recherche qui contribueront à répondre aux défis sociétaux : transition alimentaire, transition énergétique, transition numérique et santé.

Dispositifs métropolitains pour la recherche

  Objectifs :

Soutenir financièrement l’acquisition des équipements d’excellence et les compétences de recherche associées afin de conforter le haut niveau scientifique du territoire.

  Contenu :

Il s’agit d'un fonds de soutien métropolitain pour accompagner la recherche pluridisciplinaire sur le territoire, dans les thématiques phares du site. Ce dispositif s'adresse aux organismes de recherche et laboratoires publics ou privés implantés sur le territoire métropolitain.

Les critères d’éligibilité seront les suivants :

  • Contribuer à construire une réponse aux grands défis identifiés par la Métropole : transition énergétique, transition numérique, transition alimentaire et santé ;
  • Associer au moins une entreprise du territoire, qui doit justifier d’un réel engagement au projet via un apport financier, humain, matériel, d’expertise…
  • Justifier d’une transdisciplinarité en intégrant les Sciences Humaines et Sociales ;
  • Contribuer à la diffusion de la science dans la société ;
  • Montrer les retombées éventuelles du projet sur le territoire ;

Une bonification sera envisagée si le projet inclut une dimension transfrontalière ou internationale.

  Calendrier : 

Le dispositif sera ouvert dès Janvier 2024.

Règlement Fonds de soutien à la recherche d’excellence et aux chaires industrielles

Formulaire demande Fonds de soutien à la recherche d’excellence

Formulaire demande Soutein aux chaires industrielles

La Métropole du Grand Nancy peut soutenir financièrement l’organisation de manifestation en lien avec l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, sur le territoire, ainsi que l'organismation de summer school.

  Qui peut en bénéficier ?

Pour bénéficier de cette aide, le porteur de projet doit être un établissement d’enseignement supérieur ou organisme de recherche public ou privé implanté sur le territoire de la Métropole du Grand Nancy (universités, écoles, laboratoire, etc…). Le porteur peut également être une association qui relève de la loi du 1er juillet 1901, implantée sur le territoire de la Métropole du Grand Nancy et œuvrant dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche.

  Comment en bénéficier ?

Pour constituer mon dossier, je remplie le formulaire de demande de subvention de la Métropole, j’y joints les annexes, je me réfère à la liste des pièces constitutives présente dans le règlement d’intervention de l’aide et je l’envoie à l’adresse esri@grandnancy.fr.

Règlement Soutien à l’organisation de colloques et d’évènements ESRI

Formulaire demande Soutien à l’organisation de colloques et d’évènements ESRI

Formulaire demande Soutien à l’organisation d'une summer school

Pour promouvoir le plus haut diplôme de l’enseignement supérieur et pour promouvoir la recherche, la Métropole du Grand Nancy décerne, depuis 2018, deux prix de thèse à des doctorants du territoire : le prix « Territoire » et le prix « Docteur-Entrepreneur » (tous les deux ans). Ces prix sont accompagnés d’une récompense financière de 1500 € chacun et sont décerné lors d’une cérémonie de remise des prix en présence des élus de la Métropole et des représentants de l’établissement ainsi que des directeurs de thèse.

  Qui peut candidater ?

Tous les doctorants ayant effectué leur thèse dans un établissement d’enseignement supérieur implanté sur le territoire métropolitain peuvent présenter leur candidature pour obtenir le prix. Les candidatures doivent portée sur une thèse soutenue en N-1, pour un prix en N.

  Quels sont les critères de sélection ?

Les lauréats sont sélectionnés selon plusieurs critères, et notamment :

  • La transdisciplinarité
  • Le caractère innovant des travaux (sujet, protocole ou retombée)
  • Les retombées possibles sur le plan économique et sociétal
  • La valeur sur le plan fondamental (caractérisée par la participation à des conférences scientifiques, la publication d’articles, de poster ou encore d’actions de pédagogie scientifique)

  Comment candidater ?

Pour rassembler les dossiers de candidature, la Métropole travaille en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur du territoire et les écoles doctorales. Ainsi, les écoles communiquent directement auprès de leurs étudiants pour les informer que la campagne de candidature des prix de thèse est ouverte. Il faut alors constituer un dossier et le transmettre à l’école qui fera une pré-sélection et fera le lien avec la Métropole. Enfin, la Métropole étudiera les dossiers pour une sélection finale et désignera les lauréats.

  Les lauréats des Prix de Thèse Métropolitains 2022  

En 2022, deux anciens doctorants ayant soutenu leur thèse en 2021 sur le territoire de la Métropole du Grand Nancy ont reçu chacun un « Prix Territoire » :

Adrien Fayon, Phd, pour sa thèse intitulée :
« Production par ingénierie tissulaire d’une prothèse vasculaire de petit diamètre d’origine fœtale humaine : Amélioration et Évaluation in vivo chez le gros animal »

Après une licence en Biologie Cellulaire et Physiologie des Organismes (BCPO) et un Master en Biologie-Santé, il effectue sa thèse de 2019 à 2021 à l’Université de Lorraine, au laboratoire IMoPA (unité mixte de l’UL et du CNRS) à Vandœuvre-lès-Nancy. Lors de ses travaux, il a mis en place des collaborations avec plusieurs acteurs du territoire pour aboutir aux résultats, comme le CHRU, l’Ecole de Chirurgie de Nancy ou encore l’Institut Jean Lamour. Les résultats de l’étude in vivo développée lors de son doctorat ont mené à l’obtention d’un soutien de l’Agence Nationale de la Recherche, qui a permis la poursuite de l’étude ainsi que le recrutement d’un chercheur postdoctoral.

Quentin Remy, Phd pour sa thèse intitulée :
« Dynamiques de spin ultrarapide et transport dans des hétérostructures métalliques magnétiques »

Après un diplôme d’ingénieur civil, obtenu à l’École Nationale Supérieure des Mines de Nancy avec comme spécialité « Physique de la matière condensée » et un Master of Science en ingénierie chimique, il effectue sa thèse en physique de 2018 à 2021 à l’Institut Jean Lamourde l’Université de Lorraine à Nancy. Au cours de son travail de recherche lié aux problématiques des technologies et du stockage de données, le lauréat a pu montrer, à travers la mesure de la dynamique du renversement de l’aimantation d’un système ferromagnétique, que ce retournement se passe en moins d’une picoseconde, ce qui est le retournement le plus rapide jamais observé.

Règlement Prix de Thèse Métropolitains

Ça se passe ici

Dans le cadre de cette politique d’appui à l'excellence et au rayonnement et attractivité de son site universitaire et scientifique, la Métropole du Grand Nancy a soutenu, entre autre, les projets et évènements suivants :

Le World Materials Forum
 

Le World Materials Forum prend place chaque année à Nancy, et réunit des patrons d'entreprises de toutes tailles et venant du monde entier pour débattre avec des professionnels, politiques, scientifiques et représentants d'ONG. L'objectif de cet événement est non seulement d'exprimer des idées, mais également de proposer des solutions et d'aider à leur mise en œuvre en impliquant tous les acteurs de la chaîne de valeur des matériaux, de la mine au recyclage.


Le projet SPEKTRE à l'Institut Jean Lamour
 

© Frédéric Brochard / institut Jean Lamour
— © Frédéric Brochard / institut Jean Lamour

SPEKTRE (Sheaths, Plasma Edge & Kinetic Turbulence Radio-frequency Experiment) est un projet de plateforme de recherche en physique des plasmas en champ magnétique. La fusion nucléaire consiste à faire fusionner des noyaux pour qu’ils génèrent un plasma, elle pourrait devenir une source d’énergie importante dans le futur. Ce dispositif expérimental comprendra une enceinte à vide cylindrique de grande dimension entourée de 13 grandes bobines de champ magnétique. L’innovation de SPEKTRE pourrait permettre de produire des centrales électriques à fusion nucléaire plus compactes, plus rapides et moins chères. La Métropole a soutenu ce projet à hauteur de 150 000 €.


L'Institut Hospitalo-Universitaire INFINY
 

© Institut Hospitalo-Universitaire INFINY
— © Institut Hospitalo-Universitaire INFINY

En 2023, le jury «France 2030» a validé la création de l’IHU INFINY, qui bénéficiera de 10 millions d'euros pour s'implanter sur le site du CHRU de Nancy. Le CHRU de Nancy, la Métropole du Grand Nancy, l'Université de Lorraine et l'Inserm se sont réunis autour de ce projet commun. Avec un rayonnement national et international, l'IHU favorisera l’innovation au profit des personnes atteintes des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). En France, 1 habitant sur 10 est atteint d’une MICI. Face à la complexité de la prise en charge des patients et des traitements complexes déjà existants, il est primordial de trouver une réponse à la hauteur des enjeux de santé publique.


La Chaire Industrielle SAGID +
 

© Chaire SAGID +
— © Chaire SAGID +

Le projet Soutien aux métiers d’Accroroutiste à travers une Gestion Intégrale et Durable des dépendances vertes s’inscrit dans l’ingénierie et le management de l’innovation au service de la transformation des territoires. Il est porté par le laboratoire ERPI, qui est rattaché à l’ENSGSI. Ce projet s’intéresse à l’entretien des bords de route, véritable centre de coût pour les collectivités mais aussi pour l’écosystème. La finalité de ce projet est d’amorcer un changement en profondeur pour se diriger vers une gestion plus durable et intelligente des dépendances vertes. La Métropole du Grand Nancy a soutenu ce projet à hauteur de 25 000 € par an jusque 2025.

Contact

Infos pratiques

esri@grandnancy.eu

Direction Enseignement Supérieur Recherche Innovation
Pôle Développement Economique

22-24 Viaduc Kennedy
c.o. n°80036
54035 NANCY Cedex